Comparateur Achat Location IK

0
1348

Lorsqu’un chef d’entreprise utilise un véhicule comme un moyen de mobilité se pose alors la question du mode de détention de ce véhicule. Il est alors souvent complexe pour le chef d’entreprise de choisir entre l’achat, la location et le recours aux IK (indemnités kilométriques). Les experts comptables sont également souvent démunis pour apporter un chiffrage précis. Nous vous proposons un comparateur Achat Location IK en format Excel, très facile à utiliser, pour vous permettre de simuler les impacts financiers en 5 minutes.

Téléchargement du fichier : Comparaison Achat Location IK Calcul 2014

Que pouvez-vous comparer dans le comparateur Achat Location IK (Indemnités Kilométriques) ?

Le comparateur Achat Location IK permet de comparer jusqu’à 3 mode de détentions différents pour un même véhicule à choisir dans la liste Location, Achat et IK. Il convient alors de sélectionner chacun des 3 modes de détention dans l’entête de chacune des 3 colonnes et puis de recopier les données de base du même véhicule dans chacune colonnes.

Le comparateur Achat Location IK permet aussi de comparer jusqu’à 3 véhicules différents pour un même mode de détention. Il convient alors de sélectionner le même mode de détention dans l’entête de chacune des 3 colonnes et puis de saisir les données de base des 3 véhicules étudiés dans chacune des colonnes.

Quelles informations pertinentes vous apporte le comparateur Achat Location IK (Indemnités Kilométriques) ?

Le comparateur Achat Location IK vous permet tout d’abord de calculer  le coût comptable annuel pour l’entreprise de chacune des simulations. Cela comprend donc les charges (loyers, entretien, carburant, assurance), les amortissements (amortissement du véhicule en cas d’achat), les taxes (TVS) ainsi que les charges sociales (charge patronale sur avantage en nature).

Attention : le Bonus/Malus n’est pas pris en compte dans notre simulateur car il s’applique dans tous les cas aux particuliers et aux entreprises et quel que soit le mode de détention.

Un second sous-total permet d’identifier les coûts non pris en compte dans l’établissement du résultat fiscal  (amortissements non déductibles, TVS…) et de calculer ensuite le montant annuel d’économies d’impôts lié à l’utilisation des véhicules. La différence entre le coût comptable annuel pour l’entreprise et le montant d’économies permet de calculer le coût total entreprise.

Un troisième sous-total permet d’agréger tous les coûts pris en charge par le conducteur en cas de location ou achat par l’entreprise (charges salariales et impôts sur le revenu sur les éventuels avantage en nature pris en charge par le conducteur lorsqu’il s’agit d’un VP avec utilisation personnelle) ou en cas d’IK (coûts de détention du véhicule totalement pris en charge par le conducteur – versement des indemnités kilométriques) et de calculer le coût conducteur après impôts. Cela permet ainsi au chef d’entreprise de simuler l’impact financier pour son salarié.

Enfin, un dernier sous-total permet d’agréger le coût total entreprise + le coût total conducteur afin de disposer d’une vision consolidée.

Rappel sur les trois modes habituels de détention des véhicules en entreprise :

Il est possible :

  • D’utiliser le véhicule personnel de ses collaborateurs qui seront alors dédommagés à partir d’un barème de remboursement (Barème IK) multiplié par le nombre de  kilomètres professionnels déclarés
  • D’acheter un véhicule au nom de l’entreprise et gérer en direct tous les événements du véhicule et notamment sa revente
  • De louer un véhicule au nom de l’entreprise ce qui permet de réduire le risque de revente et surtout déléguer la gestion technique du véhicule (pneus, entretien …) à un loueur

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE